Installer son DAAF

Installer un détecteur de fumée : 5 conseils à retenir

Si vous n’avez pas déjà vu la vidéo concernant l’installation d’un détecteur (ou bien que vous n’avez tout simplement pas envie de la regarder !), sachez tout de même qu’installer un détecteur de fumée (DAAF) est facile, il suffit de suivre ces cinq conseils !

 

1°/ Un détecteur s’installe au plafond !

Cela peut paraître une évidence pour certains, mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Il est donc vivement recommandé de fixer votre DAAF au plafond (à minimum 30 cm du mur) car il s’agit tout simplement de l’endroit ou il sera le plus efficace ! S’il ne vous est vraiment pas possible de l’installer au plafond, vous pouvez toutefois le fixer sur une paroi vertical (comme un mur) en veillant à ce qu’il soit à environ 20 cm du plafond.

 

2°/ Un détecteur par étage [recommandé]

Maison à étages

Si la loi ne vous oblige qu’à installer un seul détecteur par habitation, il est toutefois conseillé dans le cas d’un logement à plusieurs étages de placer un appareil à chacun d’eux. Dans ce cas, l’emplacement idéal est à proximité de l’escalier qui permet d’accéder aux étages supérieurs / inférieurs.

 

3°/ Visser et non coller

Un DAAF se visse

Pour être correctement installé, votre détecteur devra être vissé et non collé ! Vous trouverez en général avec l’appareil les vis adaptées au modèle, qui dispose déjà des accroches nécessaires, simplifiant ainsi la pose.

Attention ! Si vous ne respectez pas les conseils de fixation, il se peut que votre assurance fasse jouer cela en votre défaveur le jour ou un incendie se déclare !

 

4°/ Utilisez le bouton test

Bouton test

Savez-vous que chaque DAAF est équipé d’un bouton de test vous permettant à tout moment de savoir s’il fonctionne ou non ? Dès que l’installation est terminée, utilisez ce bouton pour vous assurer qu’il fonctionne correctement.

Il est ensuite recommandé de tester chaque appareil une fois par mois. Les piles se changent en général tous les 10 ans mais votre détecteur devrait vous avertir lorsque celles-ci commencent à faiblir. Lorsque c’est le cas, n’attendez pas pour les changer !

 

5°/ Tout est ok ? Prévenez votre assureur !

Une fois que votre (ou vos) détecteur est installé et que tout fonctionne, il ne vous reste plus qu’à avertir votre assureur par un simple courrier, vous pouvez utiliser le modèle ci-dessous pour rédiger votre lettre :

Je soussigné, ……… (Nom et prénom) ……..

détenteur du contrat n° ………. (numéro de votre contrat d’assuré)……

atteste avoir installé un détecteur de fumée normalisé au …….. (Adresse de votre habitation) ………. conforme à la norme NF EN 14604.

 

Voilà, comme vous pouvez le constater il n’est pas très compliqué d’installer un détecteur de fumée ! Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger le document (format PDF) ci-joint, Détecteurs de fumée : mode d’emploi distribué par le ministère de l’intérieur.